Marcher jusqu’au soir avec Lydie SALVAYRE

Que diriez-vous d’être enfermé une nuit entière dans un musée ? Vous êtes tenté ? Affolé ? Vous refusez ? Vous acceptez ? Après plusieurs refus, Lydie SALVAYRE donne finalement son accord. Comment va-t-elle vivre cette nuit entière, seule au musée ? Que va-t-il se passer ? Marcher jusqu’au soir relate cette expérience surprenante à maints égards. Cette Chronique 27 lève le voile…mais pas trop !

Nuit de malaise au musée

Stock

Non, je lui ai dit non merci, je n’aime pas les musées…

C’est la première réaction de Lydie Salvayre quand Alina lui propose de passer une nuit, une nuit complète et seule, au Musée Picasso lors de l‘exposition Picasso – Giacometti, puis d’écrire un texte sur

“une expérience d’enfermement dans un lieu où des oeuvres d’art étaient conservées.

Lydie Salvayre a des idées négatives sur les musées, l’art contemporain…
Colère, inquiétude, malaise dominent cette nuit. Aucun émerveillement. Rien. Il ne se passe rien.

Je suis restée coeur et cerveau secs

avoue-t-elle.

Pendant toute la nuit au Musée Picasso, des questions innombrables déferlent, des souvenirs personnels l’assaillent ne lui laissant aucun répit.

Elle se sent démunie comme elle pouvait l’être, enfant, face à ce père violent, redouté, autoritaire avec sa mère, avec sa soeur, avec elle-même.

L’Homme qui marche

L’Homme qui marche d’Alberto Giacometti.

Giacometti comme Lydie Salvayre sont d’origine étrangère et d’origine modeste. Tous deux vont connaître le succès : Giacometti va devenir millionnaire avec ses sculptures et Lydie Salvayre a écrit de nombreux romans et a reçu le prix Goncourt en 2014 pour son roman Pas pleurer.
Lydie Salvayre est une fervente admiratrice de Giacometti, de sa personnalité, de sa patience et de son acharnement au travail. Elle fait l’éloge de sa modestie et de la modestie en général.

La modestie qui la renvoie à nouveau vers des souvenirs douloureux. Une phrase blessante : Elle a l’air bien modeste prononcée par l’épouse d’un cinéaste en vue provoqua “une colère folle qui dura plusieurs jours” rapporte l’auteure.

Cette phrase, Elle a l’air bien modeste, se planta dans la chair de mon orgueil et y resta longtemps, écharde empoisonnée.

Jusqu’au jour où je convertis cette écharde en roman : Pas pleurer.

Dès lors, je veux dire dès le lendemain de ce dîner mondain, je fis de la modestie la vertu suprême. Et c’est elle, je crois, qui me fit aimer L’Homme qui marche.

Découvrir Alberto Giacometti dans l’émission Entrée Libre présentée par Claire Chazal.

Marcher jusqu’au soir…de sa vie

Marcher jusqu’au soir. Mais marcher vers quoi ?

Va, avance désarmé.

Hölderlin

Des réflexions, des questions tournent et tournent inlassablement dans la tête de Lydie Salvayre, la tourmentant et la plongeant dans une profonde tristesse.
Et puis, cette introspection douloureuse menée dans la solitude de cette nuit au musée, va la conduire à une évidence : elle réalise qu’elle est mortelle.

Oui, comme L’Homme qui marche, nous marchons tous vers la mort, vers notre mort.

Je quittai le musée le coeur léger et réjouie comme je le suis rarement. L’art ne valait rien sans doute. L’art était infoutu de changer le monde et le monde en nous.

L’art ne valait rien sans doute mais rien ne valait l’art.

Découverte de Lydie Salvayre

Je referme ce livre, Marcher jusqu’au soir et je ferme les yeux. Je suis secouée, comme Lydie Salvayre au coeur de sa nuit au musée Picasso, par un flot de réflexions : l’art, la mort, la mort, l’art…

Vous aimerez lire : Le guide des Égarés de Jean d’Ormesson

Marcher jusqu’au soir est le premier des livres de Lydie Salvayre que je lis. Il m’invite à poursuivre ma découverte de cette auteure ? Pas pleurer m’attire.

Une nuit au musée ? Un livre de Lydie Salvayre ? Une Chronique du défi Lire – Écrire ? La découverte de l’oeuvre de Giacometti ? Qu’est-ce qui vous tente ? Dites-moi tout.

  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.