Librairie de la place aux Herbes selon Éric de Kermel

Une librairie à vendre à Uzés… Je vous invite à rejoindre Nathalie, La libraire de la place aux Herbes, nouvelle libraire et héroïne du premier roman dÉric de Kermel. Elle nous fait découvrir Uzés, ses lecteurs et ses coups de coeur littéraires. Rendez-vous place aux Herbes !

Uzés. Place aux herbes. Photo Flikr

La libraire de la place aux Herbes

Nathalie vit à Paris avec son mari Nathan. Suite à un problème de santé, elle déclare à son mari :

il est peut-être temps que nous quittions Paris… je n’en peux plus de la ville. Elle me dévore.

Uzés, la Provence, la nature et une librairie à vendre sur la place aux Herbes et une nouvelle vie commence pour Nathalie !

Dans cette librairie, les clients se présentent. Vite, ils deviennent amis. Et vite, à l’image de Nathalie, ils décident de changer,

annonce, dans la préface, Érik Orsenna.

Cette histoire d’Éric de Kermel, aux allures de Feel Good Book, est une véritable ode :

  • aux livres : de nombreuses références littéraires sont citées et regroupées à la fin du livre ;
  • à la lecture : rencontre avec soi-même, bienfaits, bonheur…
  • aux lecteurs : rencontres enrichissantes, échanges ;
  • à la nature : réparatrice ;
  • au moment présent : saveur de la vie…

Vous aimez les Feel Good Books : des suggestions de lecture à retrouver dans la Chronique 4

Les livres et les lecteurs

Livres et lecteurs de la libraire de la place aux Herbes
Livres et lecteurs. Photo Unsplash

Ce que je ne savais pas, c’est qu’en devenant libraire, j’allais aimer autant les livres que les lecteurs.

9 rencontres, 9 parcours de vie se succèdent :

  • Cloé ;
  • Jacques ;
  • Philippe ;
  • Leïla ;
  • Bastien ;
  • Tarik ;
  • Soeur Véronika ;
  • Arthur ;
  • Solange.

Aucun indice, je ne vous révèlerai absolument aucun indice !
Mais je veux bien vous confier un secret : les livres

produisent des déplacements intérieurs qui peuvent provoquer des mises en mouvement.

ET… ma liste de livres à lire qui s’est allongée au fil des pages :

  • Les yeux dans les arbres de Barbara Kingsolver ;
  • Un taxi mauve de Michel Déon ;
  • L’Hôpital maritime de Pascal Ruffenach ;
  • Magellan de Stefan Zweig ;
  • Zoli de Colum McCann ;
  • L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono ;
  • Lobo le loup de Ernest Thompson Seton ;
  • Le Rivage des Syrtes de Julien Gracq ;
  • Chimères de Nuala O’Faolain :
  • Les Chutes de Joyce Carol Oates ;
  • Mrs Dalloway de Virginia Woolf.

Vous retrouverez peut-être bientôt ces livres dans une nouvelle Chronique du Défi Lecture – Écriture !

Découverte d’un artiste : Vik Muniz

Je mesurais tous les jours combien la lecture offre la plus belle évasion, même à celui qui ne quitte jamais son territoire.

C’est ainsi que ce roman m’a emportée au Brésil à la découverte d’un artiste contemporain : Vik Muniz.

Vik Muniz, artiste contemporain brésilien dan la librairie de la place aux Herbes
Vik Muniz, artista plástico e fotógrafo, em sua mostra “Vik”, no Museu de Arte Moderna.

Wikipedia rapporte que selon le critique d’art Andre Seleanu : « Vik Muniz se sert de la photographie argentique pour représenter des images et des situations qu’il crée dans la lignée de l’art conceptuel brésilien des années 1960. Son originalité s’abreuve à la multiplicité des matériaux qu’il utilise pour exécuter ses représentations visuelles: beurre d’arachides, sauce tomate, crème au chocolat, confiture, pièces de monnaie, confettis, poussière, sable, caviar et diamants. »

Oeuvre de l'artiste Vik Muniz
Oeuvre de Vik Muniz – Photo flickr

Je dois beaucoup à mes lectures.

Que vous apporte la lecture ? Dites-le moi, juste en-dessous, dans les commentaires.

  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.